Le billet du vendredi: Des débuts sur les chapeaux de roue!

Lundi matin, 9h. Il faut trouver une façon d'ouvrir le local. Après une bataille acharnée avec le dispositif de sécurité, me voilà devant mon écran. Seule face à un projet dont les noeuds ne se dévoileraient qu'au fur et à mesure de mes recherches. Par où commencer?

Je décide de prendre connaissance du dossier de demande de dérogation de la SMAT. Après 249 pages parcourues, 3 cafés sifflés, et 125 minutes de lecture acharnée, j'y vois encore plus trouble. Des mesures compensatoires sont prévues, certes, mais restent floues, et l'engagement de la SMAT envers Veracruz est pour le moment très réservé. C'est une affaire à relancer, ce que je fais aussitôt en contactant notre interlocuteur.

Les deux premiers jours furent consacrés à la création du nouveau site, de fiches résumées, à des premiers contacts téléphoniques avec Toulouse Métropole, l'ONF, les services d'urbanisme, et FNE, à des recherches concernant la réglementation des Espaces boisés classés et des Zones N, à l'identification des problémtiques et des actions prioritaires à mettre en place. Bref. Un travail de fond nécessaire.

Puis, avec l'aide précieuse de Marlène, un tableau-bilan est réalisé de toutes les actions, priorités, mesures, et coûts sur lesquels s'accorder pour mettre en place la convention de gestion. Ce tableau, ainsi qu'une plaquette de présentation et un dossier détaillé qui sont en cours d'élaboration seront présentés mardi à Toulouse Métropole. Une présentation orale sera également préparée afin de resituer le contexte et de démarrer cette réunion efficacement.

C'est sur ces préparatifs que s'achève ma semaine d'immersion dans un projet fascinant. Et sur une nouvelle importante: l'enquête publique concernant le prolongement de la ligne B démarrera incessament sous peu. N'hésitez pas: allez consulter le dossier en mairie, exprimez-vous sur le sujet, débattez-en entre vous!